Patrimoine

L’église

Un ouvrage « Saint-Victurnien et son église » est disponible en mairie (8€)

                                       Le portail sud de l’église

475x312-images-stories-portail

Le portail comprend trois voussures simples retombant sur une frise-chapiteau décorée de rochets à boules d’un côté et, de l’autre côté, de feuilles plates d’un type peu fréquent.
Les retours d’archivolte de l’encadrement du portail se termine par de petits culots ornés de masques.
La porte en bois à deux vantaux et imposte, décorées de motifs en guirlandes, date du XVIIème siècle.

SONY DSC
Une partie de l’intérieur de l’église

Les peintures du tombeau (le retable de l’autel)

620x316-images-stories-peinture glise

Une longue dalle de granit dressée à l’arrière de l’autel forme le retable ; elle est délimitée par un épais bourrelet et ornée sur les côtés de petits chapiteaux à palmettes qui rappellent le décor du portail méridional.
Trois scènes formant triptyque composent l’iconographie du retable peint : à gauche, la Flagellation du Christ, au centre, le Calvaire et , à droite, les Saintes Femmes au tombeau.

 

SONY DSC
                       Le trésor

Une partie des tableaux exposés

SONY DSC
         La vierge
SONY DSC
   L’archange Gabriel
SONY DSC
              La crucifixion

 

 

 

 

La lanterne des morts

416x283-images-stories-lanterne_des_mortsSituée primitivement au nord-ouest de l’église, elle se dresse de nos jours dans le cimetière de Saint-Victurnien. Elle date du XIIème siècle.  Erigée sur une base carrée, elle affecte la forme d’un pilier construit dans un bel appareil de granit, creux en son centre et surmonté d’un lanternon à quatre baies de plein cintre, coiffé d’un toit pyramidal.
Une ouverture excentrée, placée à hauteur d’homme, permettait de hisser une lanterne au sommet, grâce à  un système de poulies.

 

La « bonne fontaine »   

622x321-images-stories-fontaineSaint-Victurnien fut reconnu dans la guérison des maladies mentales. Située près de son ermitage, la fontaine, dont l’eau possédait cette vertu, attirait la foule des malades qui invoquaient, après avoir bu l’eau, l’intercession du saint en leur faveur.

La croix des Chataignolles

452x520-images-stories-croixLieu de dévotion, les fidèles accrochaient sur la croix les vêtements ayant été en contact  avec les parties du corps atteintes de maladie, afin d’obtenir la guérison.

 

 

 

 

 

La pierre à mesure

589x409-images-stories-pierre mesureUn rare exemplaire réutilisé en matériau de construction, est visible sur la façade d’une maison du bourg.
Ce bloc de granite présente sur la face apparente, cinq alvéoles dont quatre de forme demi sphérique, et un de forme rectangulaire. Chacun d’eux est de capacité différente.
Il s’agit vraisemblablement d’une pierre à mesure des grains.